Prof de maths virtuel

Prof de maths virtuel
temps de lecture estimé : 3 minutes

Yokimi qui est une application sous forme de Tchat. Je suis tombé dessus alors que je cherchais des idées pour faire travailler les maths à mes enfants plus facilement. J’ai décidé d’en parlé car le concept m’a beaucoup plu. En tant que parent geek, je te partage mon avis.

Qu’est-ce que Yokimi ?

C’est une application mobile qui est disponible sur iOS et Android. Cette application revêt l’apparence d’une messagerie qui communique avec l’enfant. En fonction de abonnement, plusieurs profils seront possibles pour les enfants. L’application repose sur des choix que va faire l’enfant. Une IA est là pour le guider et s’adapter à lui.
L’application est lancé depuis le mois de septembre dernier et ne propose que des maths pour le moment.

Yokimi - Professeur de mathématiques virtuel

Comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement est vraiment très simple. L’enfant choisi ce sur quoi il souhaite travailler. A l’aide d’un échange sur le mode conversationnel, mon fils , qui l’a testé, a du choisir quel thème il voulait traiter. En fonction de ses choix, un panel d’exercices lui sont proposés. Ici le but est qu’il reste l’acteur de son apprentissage et non qu’on lui impose un thème. Mais je pense qu’au fur et à mesure l’étau va se refermer et imposer les thèmes évités tout au long du parcours.
Ensuite, il a des questions qui lui sont posées sur des calculs ou d’autres choses. Il répond et reçoit des étoiles quand il a bien répondu. En cas d’erreur, on lui propose de recommencer. Et s’il y a plusieurs erreurs à la suite, l’app lui propose de passer à quelque chose de plus difficile.

Fais progresser ton enfant en #maths avec #Yokimi

L’app récompense donc l’apprenant. Il est donc possible de cumuler des récompenses pour débloquer de nouvelles fonctionnalités.

Informations pratiques

  • Site : www.yokimi.fr
  • L’application est disponible sur IOS et Google Play.
  • 10 jours d’essai gratuit
  • App vainqueur Trophée des Perles en 2018
  • App française développée avec le soutient de pédagogue et d’enseignants.

Tarifs

Vu que c’est une application payante, j’ai farfouillé un peu pour avoir plus d’informations

  • 7,99€/ mois pour le pack essentiel : accès illimité à tous les cours et exercices,
  • 10,99€/mois pour le pack premium : pack essentiel + 5 profil enfants possible + suivi statistiques par enfant
  • Egalité des chances : gratuité de Yokimi si votre quotient familial est inférieur ou égal à 384 euros.

Mon avis

De ce que j’ai pu voir, l’application est vraiment bien faite. L’application est faite pour les enfants et le fonctionnement en chat est très ludique.
Mon fils qui l’a testé avait du mal à en décrocher alors que faire ses devoirs est compliqué habituellement. C’est donc une belle manière de ramener des enfants dans l’apprentissage. Sauf que dans la version gratuite c’est limité à 15 minutes par jour :-p .
Ce que mon fils a apprécié, c’est le côté jeu sous forme de dialogue. Le fait qu’il ne fasse que des choix et n’écrive rien l’a aussi rassuré car sa dyslexie le gène dans ce genre de cas. Il y a aussi à mon avis le côté où ne n’est pas nous qui le « jugeons », mais un renard virtuel. Du coup, quand je lui demande s’il veut arrêter car il a pleins d’erreur, il me dit que non et persévère.

Bonnes ou mauvaises réponses, Yokimi guide l'enfant

Pour le moment je regrette qu’il n’y ait qu’une seule matière mais d’autres comme le français devraient faire leur apparition.
Concernant l’IA, je ne sais pas trop quoi penser. De ce que j’ai vu, ça relève plus du workflow que du machine learning. En version gratuite difficile ad’aller plus loin dans l’analyse. De ce que j’ai vu, l’app permet de suivre les résultat de son enfant sans en connaître le détail. C’est donc un moyen malin de suivre l’apprenant.
Le prix me semble justifié si on ajoute d’autres matières.

Avantages
Inconvénients
  • Facile à prendre en main
  • S’adapte au niveau et au rythme de l’enfant
  • Développée par des professionnels et donc pensée pour être pédagogue
  • Le prix pour une famille modeste reste trop important
  • Limité à une matière (actuellement)
  • Absence d’une personne physique sur le long terme.

Les solutions virtuelles d’enseignements se généralisent. Elles ne sont plus réservé à quelques privilégiés. L’aspect tout connecter peut faire peur, et je pense qu’il faut garder la main le temps d’écran.
Il ne faut pas non plus oublier que cette app n’enseigne pas, elle permet de travailler. Aussi l’appellation « prof de maths » est quelque peu usurpée.
Cette façon aussi de travailler à distance me plaît. Je pense que c’est une bonne chose et que ça permettra aux mentalités d’évoluer quand ces enfants arriveront sur le marché du travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.