5 bonnes raisons de commencer un blog au chômage

5 bonnes raisons de commencer un blog au chômage
temps de lecture estimé : 3 minutes

Vivre le chômage n’a pas été une période facile. C’est une période de doute si ça dure un peu trop longtemps. Période de doute pour toi comme pour de futurs employeurs. Mais il y a pourtant tant de chose à faire pour garder de l’activité et la mettre à profit d’un futur job. Commencer un blog ou un site Internet est une bonne idée.

1. Plus de temps pour blogguer

Attention, je ne dis pas qu’au chômage, tu n’as rien à faire. Moi j’avais au moins quatre heures de recherche par jour plus les entretiens. J’avais de la formation en plus. Mais tenir ce rythme n’est pas supportable au-delà de quelques mois. Tu t’essouffles naturellement.

Les rouages du seo

J’ai pu dégager une bonne heure en journée pour mon blog à cette époque. Et franchement, ce n’était pas rien car je pouvais passer plus de temps à optimiser mon utilisation du’un plugin’, à faire du netlinking… Et souvent quand tu as un métier et une famille, c’est compliqué de dégager du temps pour gérer et développer un blog correctement.

2. Développer une expertise

boite pour blogueur

Le champ des compétences à développer est énorme. Tu peux démontrer ton expertise dans le webmarketing et le community management : gestion d’une communauté, mise en place d’une ligne éditoriale, netlinking, SEO, rédaction web…
Tu peux approfondir un sujet et le partager pour que de futur recruteur te vois comme une référence du domaine. C’est l’occasion de démontrer que tu es un dieu du retail, que tu comprends les logiques de marché, que tu sais rendre la compta fournisseur hilarante…

Le blog peut aussi être un carnet de note dans lequel tu développes tout ce que tu as appris sur un nouveau sujet. Tu souhaites te reconvertir ? Publie sur chacun des grands sujets de te nouvelle activité, fais des interview qui te permettront d’approfondir des question et de développer ton réseau pro.

3. Démontrer tes capacités d’analyse, de synthèse ou linguistique

La maîtrise de la langue est quelque chose d’important. Pour les dyslexiques, c’est important par exemple de montrer qu’ils ont pu dépasser leur différence (note que je ne parle pas d’handicap). C’est aussi l’occasion de rédiger dans une autre langue. Le blog permet de prouver que ta maîtrise de la langue et de ses rouages.

Mais tu peux partager des analyse ou commenter des études sur un sujet. Tu montreras ainsi que tu es toujours un expert mais que tu sais synthétiser une idée, faire des regroupements d’informations et convaincre.

rénionon de personnes dans un bureau avec des bloc-notes

4. Maintenir un niveau d’activité

Ce qui est gênant, ce sont les trous sur un CV. Tenir un blog de manière professionnelle te permettra de montrer des actions et des résultats. Ça te permet de garder le moral et d’avoir un travail ! L’impression d’être inutile est pénible. Le blog te permet de garder une organisation, un planning, de développer un réseau.
C’est aussi une activité qui demande de la rigueur, de l’organisation, de la planification. Une blog, c’est une petite entreprise qui vie au rythme d’une ligne éditoriale.

5. Gagner de l’argent avec un blog

Franchement, si tu arrives à en tirer quelques euros en plus de le notoriété, tu ne vas pas cracher dessus. C’est certainement l’erreur que j’ai fait, c’est de ne pas me dire, et si je mettais ça à profit pour monter une petite activité. Je m’amuse beaucoup avec mes blogs. mais j’aurais peut-être pu créer ma petite entreprise…

Bloguer, c'est cool (texte)

Tu as peut-être déjà été au chômage et tu as tenu un blog pour t’aider à renforcer ta crédibilité et à rester positif. Peut-être que les blogs t’ont ouvert la voie à une carrière à plein temps. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à partager tes réactions et commentaires ci-dessous, comme toujours.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu