Anki ferme ses portes

Anki ferme ses portes
temps de lecture estimé : 2 minutes

Cozmo et Vector sont maintenant orphelins. Tu as certainement vu un peu partout ce petit robot Cozmo qui avait l’air tellement réel à sa manière. Et bien c’est terminé

La fin d’Anki

La société a vu le jour en . Son ambition a toujours été clair, fabriquer des robot avec une intelligence artificielle toujours plus à la pointe. Cozmo a été le premier et devait l’être d’une plus grande famille. La société voulait sortir des projets toujours plus ambitieux et avancer pas à pas vers des robots domestiques.

Les résultats financiers étaient bons, mais pour avancer, les financements externes étaient nécessaires. Et les financiers n’ont pas suivi ou plutôt se sont retirés au dernier moment. Ce n’est donc plus possible pour Anki de continuer.

Source : Télérama

La fin de Cozmo et Vector ?

C’est ce qu’on pourrait penser. Les robots sont en lien direct avec des serveurs qui permettent de fonctionner. Avec l’arrêt de la société, c’est l’arrêt des serveurs qui est à prévoir.

Mais les SDK des deux robots permettent en effet de programmer les comportements de son robot, en dehors des serveurs d’Anki. Le SDK a même été mis à jour en ce début mai, juste après l’annonce. Pour le moment, il n’est rien dit sur l’avenir des serveurs, mais l’approche reprogrammation en Python pourrait être l’option. Je suis sûr que pas mal de projet vont fleurir dans ce sens.

Source : KultureGeek

Entre jouet et robotique

C’est un monde un peu à part. Comme si la robotique avait besoin d’être assimilée à un jeu. En fait, oui. C’est le côté rassurant de l’IA. On se dit qu’elle est moins dangereuse ainsi, que ses dérives sont plus contrôlables. Mais il n’en est rien. Les projets d’Anki était bien destiné à aller vers de la robotique et de l’IA domestique.

Ce monde est sans pitié pour ces entreprises pionnières. Shaft, Jibo, ReThink, Anki, Mayfield Robotics,Keecker, Berg et bien d’autres font face à des problèmes de financement et périclitent avant l’objectif. J’espère que c’est dans l’ordre de la sélection naturelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu