Compétition : Combat de sabre laser

Compétition : Combat de sabre laser
temps de lecture estimé : 2 minutes

Houlala, je te voir rire toi au fond. tu te dis, quels sont ces gens qui pourraient être susceptibles de faire des combats de sabre laser ? Et bien ce sont des adultes comme des enfants et j’avoue que le spectacle est là.
Si tu veux je te le présente

Une fédé pour le sabre laser

Lorsqu’on parle sabre laser, on est tous dans l’imaginaire de Star Wars. Si tu es fan de Star Wars, tu t’es nécessairement imaginé en chevalier Jedi à un moment. Et si le rêve était possible ? Depuis quelques années, tu as pu voir apparaître des manifestations ou des démonstrations de combat au sabre « laser ». Alors ce n’est pas réellement un sabre laser car ça n’existe pas. Mais il en a l’aspect.

Alors des associations se sont crées puis regroupées peu à peu en « fédération ». L’ASL (Académie de sabre laser) est née mais elle est rapidement absorbée par la fédération française d’escrime en septembre 2017. C’est la reconnaissance en France de cette pratique qui a déjà des règles et une structure bien stable.
Les participants utilisent des sabres en polycarbonate d’un mètre environ. Ils se protègent d’un casque et ont des gants renforcés pour amortir les chocs. Les combats se déroulent dans une arène de 8 m de diamètre pour des matchs de 3 minutes qui se jouent en 15 touches.

Deuxième tournoi national

En 2018, Voisin Le Bretonneux accueillait la première compétition nationale. Ce fût un grand succès
Cette année, c’est Beaumont sur Oise qui a reçu la deuxième compétition nationale. La ville abrite un club depuis à peu près un an.
Une trentaine de combattants se sont affrontés à travers quatre épreuves : combat sportif, combat chorégraphié, katas et un combat par équipe. Un peu plus d’un millier de visiteurs ont pu assister au spectacle, dont ton serviteur.

J’avoue que j’avais un peu d’appréhension, mais comme c’était gratuit et pas loin de chez moi… J’ai donc été à la salle où se déroulait la compétition avec mes enfants. Quitte à faire le déplacement autant faire découvrir aux jeunes l’univers de mon enfance.
J’ai été très surpris de l’ambiance. Contrairement à ce que j’avais vu sur le précédent événement, l’ambiance été plus crédible. Les combats se passaient dans une grande salle plongée dans le noir avec uniquement les arène d’éclairée. Du coup, avec les sabres lumineux, les effets été vraiment sympa.

Contrairement à l’escrime, les déplacements sont plus libres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu